Rechercher
  • ilywedding

Mariage en extérieur : Tout ce qu'il faut savoir.


Photo : Clémentine C Photographie


Ça y est : vous avez dit « oui » à votre âme sœur et vous préparez votre mariage. Comme beaucoup de couples, vous êtes séduits par l’idée d’un mariage en extérieur : romantique et originale, cette formule change des classiques réceptions de mariage dans une salle fermée. C’est une bonne idée, mais sachez que se marier en extérieur nécessite une organisation rigoureuse en amont afin que la journée se déroule au mieux pour tout le monde. Pour un mariage en plein air garanti sans accroc, voici tout ce que vous devez savoir !


Les 10 règles d'or !

  • Avoir un Plan B.

La météo est la seule chose que malheureusement on ne contrôle pas. Il est impératif de prévoir un plan B et de le préparer aussi soigneusement que le plan A. Sans solution de repli, en cas d'intempéries, tout peut être gâché.

Louez une tente pour votre plan A qui sera un excellent Plan B.

Si vous ne souhaitez pas de tente et que vous voulez vous marier à la belle étoile, mettez une option sur une tente !

Si il fait soleil, on annule, mais si il pleut, l'option sera la bienvenue.



  • Choisir un lieu adapté et s'assuré qu'il peut accueillir tout un mariage.

Un champ, un petit bois, une clairière : on peut se marier n'importe où, pour peu que l'on ait l'autorisation des propriétaires.

Dans les faits, c'est plus compliqué. On évite les lieux difficiles d'accès, que ce soit pour les invités ou pour les prestataires, et il faut penser aux approvisionnements en eau et en électricité.


Pour l'électricité, demandez à vos prestataires le nombres de kw qu'ils devront utilisés et louer un générateur en fonction de cela + un de secours au cas ou.

Je vous conseille également de louer un générateur chez un professionnel évènementiel, qui a l'habitude des gros évènements et qui vous mettra à disposition un technicien qui sera là toute la soirée pour veiller au bon fonctionnement de celui-ci.

N'oubliez pas, sans électricité, pas de mariage !


  • L'éclairage

La lune et les étoiles ne suffiront pas à éclairer cette belle soirée.

Alors on mise sur des bougies pour vos décos de table, on installe des guirlandes en l'air et autour des arbres et, si besoin, on ajoute des spots sur batterie au pied des arbres.

Enfin, on n'oublie pas de baliser les accès pour aller aux toilettes, au parking et tous les endroits où vos convives devront aller.


  • Anticiper !

Un mariage en extérieur, cela ne s'improvise pas.

Il est impératif de faire un repérage avec le traiteur qui devra peut-être prévoir de louer un office traiteur, un camion frigorifique, des fours, de la lumière.

Le traiteur aura besoin d'un endroit adéquate pour pouvoir envoyer les plats mais aussi d'un point d'eau et bien sur d'un point d'électricité.


On n'oublie pas non plus d'avertir le DJ, qui adaptera son matériel et apportera des mètres de rallonges.


Le Live Band si vous en avez un, le loueur pour vos guirlandes et tout vos prestataires pour être sur que chacun d'eux puissent travailler dans les meilleures conditions possibles.


Enfin, si nécessaire, on loue des toilettes supplémentaires (sèches ou chimiques).


Le mieux est de réaliser une visite technique avec tout vos prestataires pour que chacun puisse voir le lieu et vous dire ce dont il a besoin.


  • Chouchoutez vos invités.

Dans l'idée, un mariage en extérieur, c'est plein de charme. La réalité, elle, est parfois moins réjouissante : attaque de moustiques, invités frigorifiés en fin de soirée, insolations… Alors on est aux petits soins pour ses convives : on place une table avec des rafraîchissements à côté de la cérémonie, on met à disposition des ombrelles, des chapeaux ou des éventails, et pour le soir on prévoit quelques plaids, voir des chauffages d'appoint. On pense aussi aux sprays anti-moustiques et à une petite trousse de secours.


  • Adapter sa décoration.

Qui dit mariage en extérieur dit risque de mistral.

On oublie toutes les décorations légères, en papier fin ..

Pour les fleurs, on prévoit des vases bas et lourd. Quant au bougies, on les protège en les plaçant dans des photophores hauts ou des lanternes.

Si vous êtes en plein milieu d'une forêt ou d'une zone à risque, vous pouvez aussi opter pour du LED.


  • Ne pas négliger le sol.

Quand c'est possible, on choisit un lieu dont le sol est plat.

Si c'est de la pelouse, pensez à bien la tondre sinon c'est très désagréable.

Si le sol n'est pas plat, on loue un parquet , sachant qu'il faudra en prévoir un dans tous les cas pour la piste de danse, ou bien vous pouvez aussi louer de la natte naturelle.


  • Prévenir

Pour que les invités profitent au maximum de leur soirée, on les prévient que le mariage se déroulera en extérieur. On peut même leur suggérer d'apporter un pull et des chaussures plates pour qu'ils soient fin prêts !

On pense aussi à avertir les voisins qu'il risque d'y avoir du bruit : en extérieur, celui-ci porte davantage. Après 2 heures du matin, on baisse les basses comme l'exige la loi.


  • Prévoir des zones d'ombre

S'il faut penser au plan B en cas de pluie ou de vent, il faut également envisager la canicule. On prévoit un lieu qui dispose de coins ombragés et s'il n'y en a pas assez, on loue des tonnelles.


On évite d'installer la cérémonie en plein soleil. L'idéal, c'est qu'elle se tienne sous les arbres. On pense aussi à protéger les buffets.


  • Du renfort pour l'installation !

À la différence d'un mariage en intérieur, dehors, on part de zéro. Il faut tout mettre en place : tente, guirlandes, tables, spots, buffets… Mieux vaut être nombreux pour que tout soit prêt à temps. D'autant plus qu'on ne peut pas dresser les tables la veille. De même, on évite d'installer les bougies et les fleurs trop tôt : les premières risquent de fondre, les secondes de s'abîmer.


Pour l'avoir vécu, croyez moi, tous ces conseils sont bon à prendre !!


Charlotte

7 vues0 commentaire